La formation de FasciaPraticien(ne) (192 h)

Bulletin d’inscription

Le domaine de compétence du FasciaPraticien est celui du mieux-être. Sa vocation est d’accompagner des personnes en désir de mieux vivre son rapport au corps, son rapport à sa santé.

Cette formation se déroule sur 2 ans :

1ère année : 4 stages de 3 jours et 1 stage de 4 jours (106h)  2019:2020 FL 1 Plaquette

2ème année : 3 stages de 3 jours et 1 stage de 4 jours (86h)  Plaquette FL2 2019:2020

 

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

Optimiser vos compétences professionnelles, développer une réelle expertise en soin anti-stress et en accompagnement au mieux-être, offrir une nouvelle dimension à vos soins.

LE PUBLIC CONCERNÉ

Ce cycle est destiné aux professionnels du soin du corps et de la personne (esthéticiennes, masseurs, infirmières, sage-femmes…), aux professionnels spécialisés dans la gestion du stress, aux personnels de SPA et de thalassothérapie, ainsi qu’à toute personne désireuse de découvrir une nouvelle approche du corps par le toucher manuel.

L’ÉVALUATION

En fin de 1ère année, le certificat sera décerné après la réussite des évaluations théorique et pratique. Le titre décerné est celui de Praticien en Fascia Bien-Être, ou Fascia Esthéticienne, en fonction du terrain de pratique.

Contrôle continu   : Comptes-rendus de pratiques faites dans les entre-deux stages et questions écrites en début de stage portant sur le programme du stage précédent.

Au stage n°5 : Questions sur la théorie et compte-rendu d’une étude de cas sur plusieurs séances et Présentation de l’étude de cas et questions sur la pratique.

En fin de 2ème année, présentation d’un accompagnement sur plusieurs séances. Le titre décerné est celui de FasciaPraticien(ne)

Afin de garantir la qualité des prestations fournies, ce certificat devra être revalidé annuellement. Pour cela, il suffira d’assister à un stage de formation continue par an. 

 

NOTA BENE : Cette formation nécessite un travail personnel aussi bien sur le plan théorique que sur le plan pratique. Cela suppose d’avoir – ou d’organiser – un terrain d’expérience pratique.